<<   Précédent     1  2  3  4  5  6  7     Suivant   >>
Sénégal: le maire de Dakar boude son procès et se déclare candidat à la présidentielle de 2019
Sénégal: le maire de Dakar boude son procès et se déclare candidat à la présidentielle de 2019

Le maire de Dakar Khalifa Sall, condamné pour détournement de fonds publics, a décidé de boycotter son procès en appel pour protester contre la "violation de ses droits" et présentera sa candidature à la présidentielle de 2019, ont affirmé jeudi sa défense et l'intéressé.


Mali: le chef de file de l'opposition promet
Mali: le chef de file de l'opposition promet "la paix"

Le chef de file de l'opposition au Mali, Soumaïla Cissé, en campagne à Mopti (centre) pour l'élection présidentielle de dimanche, a promis jeudi "la paix" dans cette région du pays où les violences intercommunautaires se multiplient depuis trois ans, ont constaté des journalistes de l'AFP.


Ouganda: feu vert de la justice à Musevini pour un 6e mandat
Ouganda: feu vert de la justice à Musevini pour un 6e mandat

La justice ougandaise a ouvert la voie jeudi au président Yoweri Museveni, 73 ans, pour se présenter à un sixième mandat lors de élections prévues en 2021, a constaté un journaliste de l'AFP.


Libye : Paris maintient la pression pour des élections en décembre
Libye : Paris maintient la pression pour des élections en décembre

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a fait le tour des principaux responsables politiques lundi en Libye pour pousser à des élections en décembre dans ce pays en proie au chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2001.


Mali : le casse-tête de la sécurisation de l’élection présidentielle
Mali : le casse-tête de la sécurisation de l’élection présidentielle

Entendre parler d’organiser une élection présidentielle avec plus d’une vingtaine de candidats en toute sécurité sur l’ensemble du territoire malien, ressemble à une gageure, d’autant que les attentats terroristes peuvent se faire partout. Les régions du nord ne sont pas entièrement sécurisées et sous le contrôle du gouvernement central, l’administration publique ne fait qu’exister à Kidal et à Gao. (crédit-photo, Bamada.net)


Yémen : les violences à Hodeïda ont fait 50.000 nouveaux déplacés
Yémen : les violences à Hodeïda ont fait 50.000 nouveaux déplacés

Les violences depuis mi-juin entre la coalition menée par l’Arabie saoudite et les rebelles Houthis ont fait 50.000 déplacés internes au Yémen, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Selon l’Agence onusienne basée à Genève, les pertes civiles et les déplacements massifs continuent d’augmenter au milieu des combats intenses qui ont commencé le 12 juin dernier.


Mali : l’ONU préoccupée par la résurgence des violences communautaires dans la région de Mopti
Mali : l’ONU préoccupée par la résurgence des violences communautaires dans la région de Mopti

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) s’inquiète de la résurgence de la violence communautaire au centre du Mali. Au cours des dernières semaines, des experts des droits de l’homme de la Mission de l’ONU au Mali ont constaté une tendance alarmante de civils fuyant leurs maisons, soit après avoir été directement pris pour cible ou à la suite d’attaques meurtrières contre des membres de leur communautés dans villages environnants.


Privilégier le dialogue pour la résolution des conflits en Afrique
Privilégier le dialogue pour la résolution des conflits en Afrique

NOUAKCHOTT - La nécessité de privilégier le dialogue dans la résolution des conflits en Afrique a été soulignée samedi à Nouakchott par le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat.


En Algérie, la perspective d’un cinquième mandat de Bouteflika se précise
En Algérie, la perspective d’un cinquième mandat de Bouteflika se précise

Le Front de libération nationale (FLN, ex-parti unique) a appelé le chef de l’Etat à se porter candidat pour le scrutin de 2019.


L’opposition tchadienne refuse le passage à un régime présidentiel
L’opposition tchadienne refuse le passage à un régime présidentiel

Fin mars, un forum national sur les réformes institutionnelles a décidé de renforcer les pouvoirs du chef de l’Etat, Idriss Déby.


Au Tchad, les chefs religieux assument le rôle de médiateur entre syndicats et gouvernement pour résoudre la crise du pays
Au Tchad, les chefs religieux assument le rôle de médiateur entre syndicats et gouvernement pour résoudre la crise du pays

Au Tchad, alors que gouvernement continue à adopter des politiques d'austérité malgré l'opposition d'une large partie de la population, les chefs religieux prennent l'initiative d'assumer le rôle de médiateur entre syndicats et gouvernement afin de résoudre la crise du pays


<<   Précédent     1  2  3  4  5  6  7     Suivant   >>